Message des dirigeants

« Je n’avais peur DE RIEN »

Si j’avais eu les moyens j’aurais été pilote de course, par goût de la compétition. Parce que j’ai toujours envie d’avancer et de me lancer des défis aussi. Mais quand mon père à eu un accident  – j’avais 22 ans, j’avais fait mon service militaire -, je suis revenu travailler dans la scierie familiale en tant que salarié, j’y avais débuté à 13 ans et demi. Nous étions trois à l’époque. Nous travaillions 70 heures par semaine, dans le froid l’hiver, sous la chaleur l’été, et il n’était pas question de vacances.

Une fois de retour, ma première décision a été de nous raccorder à l’électricité ! Ensuite au décès de mon père, en 1970, mon frère et moi avons repris l’affaire.

La scierie était petite. Mais je n’avais peur de rien ! Il faut être un peu kamikaze….Oser s’endetter quand on a rien pour racheter les parts de ses frères et sœurs. Oser investir dans une ligne de sciage automatique une première fois, puis une seconde fois dix ans après, pour tripler la production. Oser s’agrandir ou encore emprunter 50 millions de francs de l’époque pour créer seul MOULINVEST. je crois  qu’après ce que j’avais vécu à mes débuts, rien de pouvait m’arrêter. Aujourd’hui, MOULINVEST est une holding de six sociétés, leader industriel de la filière bois, cotée en  bourse. Pour se développer, une entreprise doit s’adapter, je me suis toujours remis en question, même quand tout allait bien. c’est un état d’esprit. Mais c’est quand j’ai perdu mon fils à l’âge de 16 ans que j’ai compris qu’on est simplement locataire de la vie. Le coup a été dur, mais je suis reparti.

Par ailleurs, j’ai tout appris sur le tas. Je n’ai que le certificat d’études, mais d’un naturel curieux, je me suis instruit en travaillant. A l’école seul les chiffres m’intéressaient. Je suis capable de me réveiller la nuit pour estimer le prix d’un bois ou d’un cubage. Les gens me disent : « tu ne t’arrêtes pas? » Mais à 70 ans le plaisir de gérer l’entreprise est toujours là. Je suis entouré d’une bonne équipe, bien formée, avec des jeunes qui  ont envie de travailler. Mes deux filles sont avec moi et nous avons pleins de projets.

Maurice MOULIN